Mes crèmes et soins visages

Les étapes de la recette sont détaillées ici. La différence par rapport aux autres recettes de crèmes visage est que l’on ajoute le miel avec l’hydrolat. Il remplace le gel d’aloe vera ou la glycérine végétale. On le fait chauffer au bain marie afin que celui-ci se dissolve facilement.


Pour avoir les détails de la recette c’est ici


Masque hydratant et repulpant

Pour commencer, mélanger l’hydrolat et l’acide hyaluronique, ajoutez ensuite le gel d’aloé véra et la glycérine végétale. Petit à petit, incorporer la gomme xanthane, un gel va se former puis mettre le cosgard. Ce soin s’applique comme un masque visage, sur une peau propre. On laisse poser 5 à 10 min puis on rince. Appliquer une huile végétale ou votre crème visage.


Peeling aux acides de fruits

Mettre l’allantoïne et la gomme xanthane petit à petit dans l’infusion de poudre de rose (vous pouvez, à la place de l’infusion, utiliser un hydrolat). Bien remuer et attendre quelques minutes que un gel se forme. Ajouter l’aloé véra, mélanger puis verser les AHA, bien homogénéiser. On finit avec le cosgard et la fragrance. Se conserve 6 mois à température ambiante.


Crème de jour à la spiruline

Vous trouverez les étapes de réalisation de la recette ici.

Il est important de connaître les bienfaits des huiles essentielles ainsi que leurs contre-indications. Je vous invite donc, avant de vous lancer, d’aller consulter les fiches du Romarin a cinéole et du Géranium rosat.


Crème de jour à la rose

Vous trouverez les étapes de réalisation de la recette ici.

Il est important de connaître les bienfaits des huiles essentielles ainsi que leurs contre-indications. Je vous invite donc, avant de vous lancer, d’aller consulter les fiches du bois de hô et du fragonia.


Crème régénérante cutanée

Vous trouverez les étapes de réalisation de la recette ici.

Il est important de connaître les bienfaits des huiles essentielles ainsi que leurs contre-indications. Je vous invite donc, avant de vous lancer, d’aller consulter les fiches du bois de hô.


Ylang-ylang totum

YLANG-YLANG TOTUM

Nom botanique: Cananga odorata

Famille botanique: Anonacées

Partie de la plante utilisée: Fleur

Origine: Comores, Madagascard

Chémotype: Esters: acétates de linalyle, de géranyle, de benzyle.

Ses principales utilisations:

Antidépressive, sédative, relaxante nerveuse, harmonisante. Hypotensive, antiarythmique. Tonique sexuel et aphrodisiaque. Antispasmodique.

Très efficace si vous souffrez d’extrasystoles, d’hypertension, de palpitations, de crises d’angoisse car elle a la faculté de diminuer le rythme cardiaque.

En beauté, elle apporte une odeur incroyablement fleurie à vos préparations cosmétiques. Mais au delà de ça, on l’utilise beaucoup dans les soins capillaires, surtout en cas de chute de cheveux. Elle va tonifier le cuir chevelu et apporter éclat et brillance aux cheveux ternes et dévitalisés.

Ses contre-indications:

Personnes hypotendues ou sous traitement HTA. Déconseillée chez la femme enceinte, allaitante, et chez l’enfant de moins de 3 ans. Irritation cutanée à l’état pur, toujours utiliser diluée dans une huile végétale.

Verveine odorante

VERVEINE ODODRANTE

Nom botanique: Lippia citriodora

Famille botanique: Verbénacées

Partie de la plante utilisée: Feuilles

Origine: France

Chémotype: Aldéhyds terpéniques: citrals. Sesquiterpènes: caryophyllène, curcumène. Alcools terpéniques: nérol, géraniol.

Ses principales utilisations:

Antidépressive et sédative puissante. Anti-inflammatoire, antinévralgique. Favorise la digestion. Tonique vésiculaire et pancréatique. Harmonisante endocrinienne.

Elle va être efficace sur les inflammations articulaires, musculaires et tendineuses.

Elle stimule la fonction ovarienne, testiculaire, pancréatique et thyroïdienne (effet “hormon-like”).

Sédative et antidépressive, elle va vous calmer, ralentir le rythme cardiaque, idéale si vous avez tendance à souffrir de tachycardie ou d’hypertension.

Ses contre-indications:

Photosensibilisante, ne pas s’exposer au soleil dans les 6h qui suivent l’application. Déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes. Irritante, toujours l’utiliser diluée dans une huile végétale. Comme elle possède un effet tonique et stimulant sur la fonction ovarienne, elle est déconseillée en cas de mastose ou de cancers hormono-dépendants.

Thym saturéoïde

THYM SATUREOÏDE

Nom botanique: Thymus saturéoïde

Famille botanique: Lamiacées

Partie de la plante utilisée: Sommité fleurie

Origine: Maroc

Chémotype: Alcools: bornéol, alpha terpinéol. Phénols: carvacrol.

Ses principales utilisations:

Antibactérienne majeure à large spectre d’action. Régulatrice immunitaire. Antalgique et antirhumatismale.

Utile pour toute infection de la sphère ORL qu’elle soit chronique, virale ou bactérienne (bronchite, sinusite, toux, rhino…). Vermifuge naturel actif sur ténia, oxyures et ascaris. Elle peut-être utilisée pour assainir des plaies infectées (abcès, abcès dentaire, acné).

En olfaction c’est un très bon tonique général, physique, mental et sexuel.

Ses contre-indications:

Déconseillé chez la femme enceinte et allaitante, chez l’enfant de moins de 6 ans. Voie externe possible en dilution dans une huile végétale à hauteur de 20% max. Contre-indiquée en cas d’insuffisance hépatique. En olfaction, à utiliser diluée avec d’autres huiles essentielles et à 10% max.

Thym a thymol

THYM A THYMOL

Nom botanique: Thymus vulgaris CT thymol

Famille botanique: Lamiacées

Partie de la plante utilisée: Sommités fleuries

Origine: Sud de la France

Chémotype: Phénols: thymol, carvacrol. Alcools: terpinène 1 ol 4, bornéol.

Ses principales utilisations:

Antiparasitaire puissante. Antibactérienne à large spectre d’action. Stimulante immunitaire. Digestive, carminative, apéritive, cholagogue, révulsive et rubéfiante.

Elle a une action eubiotique intéressante. Elle va rééquilibrer la flore intestinale en attaquant de façon sélective la flore pathogène.

Elle sera utile en cas d’infections ORL (rhume, sinusite, angine…) , digestives (diarrhées, dysenteries), cutanées (gale, teigne).

Son action chauffante soulagera les sciatiques, lumbagos, arthrose, rhumatismes.

En olfaction, elle est stimulante, revigorante et tonique.

Ses contre-indications:

A proscrire pendant la grossesse, l’allaitement et chez les enfants de moins de 8 ans. Hépatotoxique à forte dose et sur le long terme. Dermocaustique à l’état pure, utiliser toujours diluée à 5% max dans une huile végétale. En diffusion, l’utiliser avec d’autres huiles essentielles (5% max).